Fondation Suisse de Cardiologie
Swissheart-Coach – l’outil en ligne pour le cœur et la circulation

Facteur de santé lipides sanguins

Cholestérol sous contrôle

Si vous maintenez vos lipides sanguins, c’est-à-dire le cholestérol et les triglycérides, sous contrôle, la paroi interne de vos vaisseaux sanguins restera très probablement longtemps intacte. Votre cœur et votre cerveau seront bien irrigués.

Pourquoi faire attention au cholestérol?

Le cholestérol est un lipide (graisse) qui remplit diverses fonctions dans notre organisme. Son transport dans le sang est assuré par des protéines servant de «taxis». Certains de ces «taxis» de graisses et protéines (lipoprotéines) sont appelés LDL (de l’anglais: Low Density Lipoproteins), les autres HDL (High Density Lipoproteins). Le rapport de quantité entre les deux est important. Un deuxième groupe de lipides sanguins est composé de ce que l’on appelle les triglycérides. Des taux défavorables de lipides dans le sang sont aujourd’hui considérés comme l’une des principales causes d’athérosclérose. On entend par là des modifications pathologiques et des dépôts dans les artères. Pour les personnes en bonne santé dont le risque global est faible, un taux de cholestérol LDL inférieur à 4,1 mmol/l est souhaitable. Les experts estiment qu’il faut viser un taux de cholestérol global inférieur à 6,5 mmol/l et le faire soigner s’il dépasse 8,0 mmol/l. Le taux cible de triglycérides est inférieur à 2,3 mmol/l. Un traitement s’impose à partir de 5,0 mmol/l.

Pour les personnes présentant des facteurs de risque, une maladie coronarienne ou un diabète, les taux cibles sont plus stricts.

Vos avantages

En vivant dès le plus jeune âge en ayant conscience du cholestérol, vous préservez au mieux vos artères des dépôts et des troubles de la circulation. Même si votre lipidémie n’est pas idéale, vous pouvez contribuer à l’améliorer. En effet, le cholestérol LDL est lent à réagir aux modifications du mode de vie, mais le cholestérol HDL se modifiera très probablement dans la bonne direction au bout de deux à trois mois seulement si vous modifiez votre mode de vie. De même, les triglycérides sanguins sont sensibles aux modifications du comportement.

Comment commencer?

Des taux de cholestérol défavorables concernent en Suisse environ 30% de la population, dont un tiers environ est sous traitement (source: Sixième rapport sur la nutrition en Suisse). Au plus tard à l’âge de 40 ans, il convient de faire contrôler votre cholestérolémie, plus tôt si vous pensez avoir une prédisposition génétique. Le cholestérol que nous consommons par le biais de l’alimentation (par exemple en mangeant un œuf) n’a que peu d’effet sur notre santé cardio-vasculaire. Une bien meilleure manière d’influencer votre propre «usine à cholestérol» consiste à adopter un mode de vie qui en tienne compte de manière générale:

  • Vivre sans fumée.
  • Avoir une alimentation équilibrée et colorée (cuisine méditerranéenne). Les graisses recommandées sont l’huile de colza de chez nous, l’huile d’olive et les fruits à coque. Ceux-ci contiennent un fort taux de graisses insaturées. L’huile de colza est riche en bons acides gras oméga 3. Limitez en revanche votre consommation de graisses saturées. Celles-ci sont surtout contenues dans les aliments d’origine animale.
  • Vous pouvez aussi avoir une influence positive sur vos taux de lipides sanguins en pratiquant plusieurs fois par semaine des activités qui vous font légèrement transpirer pendant au moins une demi-heure, par exemple promenades rapides, jogging ou vélo.
  • Le taux de triglycérides réagit particulièrement bien à une alimentation maigre, avec aussi peu de sucre et d’alcool que possible.

Testez votre cœur!
Faites le test ici.