Fondation Suisse de Cardiologie
Swissheart-Coach – l’outil en ligne pour le cœur et la circulation

Facteur de santé stress

Un peu de stress, mais pas en permanence

Le stress n’est pas seulement négatif. Un peu de stress positif met du piment et de la variété dans la vie et aide à gérer les difficultés. En revanche, si le stress est permanent, il porte atteinte à la santé.

Pourquoi une gestion positive du stress?

Il y a quelques années, une vaste étude menée dans 52 pays a montré que le stress psychosocial de longue durée est un facteur de risque important d’infarctus du myocarde. Les personnes à risque sont tout autant celles qui ont un emploi prestigieux stressant, que les employé-e-s et les travailleuses/travailleurs formé-e-s ou non, ayant peu de liberté de décision dans leur travail, soumis-es en même temps à de fortes exigences, craignant de perdre leur emploi et ayant des problèmes financiers. Le manque de soutien de notre entourage et un manque de reconnaissance du travail fourni sont d’autres éléments qui nous pèsent. À long terme, le stress permanent et pénible agit par différents mécanismes sur le cœur et la circulation sanguine, par exemple en accélérant le pouls au repos et en faisant monter la tension artérielle. De plus, nombre de personnes touchées fument plus, prennent des médicaments (par exemple des tranquillisants), boivent trop d’alcool ou développent des troubles des conduites alimentaires.

Vos avantages

Si vous parvenez à réduire les sources de stress pénible, vous réduisez en même temps votre risque d’hypertension artérielle, de maladie coronarienne, d’infarctus du myocarde et d’attaque cérébrale.

Comment commencer?

L’activité physique est une excellente soupape permettant d’«évacuer» les hormones de stress en excès. Vous pouvez apprendre à vous détendre à l’aide de techniques telles que le training autogène, la relaxation musculaire progressive, le yoga, le tai-chi ou le qi gong. Si vous êtes parfois dépassé-e, stoppez un instant. Pourquoi et comment ressentez-vous le stress? Prenez le temps (même si vous pensez que vous n’en avez pas) de réfléchir à votre situation. Où sont les charges? Comment pouvez-vous vous détendre? Y a-t-il des possibilités de vous faire aider pour la garde des enfants ou dans votre travail? Avez-vous besoin d’un conseil financier? Y a-t-il quelque chose qui vous pèse particulièrement dans votre travail ou dans votre famille? Essayez de parler des difficultés et des problèmes. Adressez-vous éventuellement à votre médecin ou à un service de conseil de votre commune.

Testez votre cœur!
Faites le test ici.

Décidez-vous pour une gestion positive du stress

Pour plus d’informations et de conseils:

Conseils pour réduire le stress
Réduire le stress au travail
«Moins de stress!» − un support didactique interactif pour gérer le stress